Quiche aux jeunes pousses d'automne - part

Quiche aux jeunes pousses d’automne

Avant de vous donner ma recette de la quiche aux jeunes pousses d’automne, je vous invite à regarder cette vidéo. Je vous y présente toutes les cueillettes qui sont possibles en automne. C’est une idée reçue qu’à cette période, il n’y a pas grand-chose à trouver dans la nature. En réalité, l’automne est une période très propice aux cueillettes !

Il y a d’un côté les jeunes pousses ou repousses de feuilles et de l’autre côté une multitude de fruits. Je vous fais ici la liste des plantes que je cite dans la vidéo avec, le cas échéant, mes articles à leur sujet.

Et bien sûr, ce ne sont que des exemples, selon les régions vous trouvez de nombreuses plantes à récolter en ce moment.

Je me suis lancée le défi, tout au long d’un automne et d’un hiver, d’écrire un article par semaine sur une plante qui se cueille et se mange à cette époque. Vous trouvez tous ces articles dans la rubrique « défi une semaine – une plante – un article ».

Ma cueillette du jour pour ma quiche aux jeunes pousses d’automne était constituée de jeunes feuilles de cerfeuil des bois, de grande berce et de lamier tacheté ainsi que de belles feuilles de pissenlit.

Cueillette pour quiche aux jeunes pousses d'automne

Les 4 premières ont servies pour la recette qui suit et le pissenlit a accompagné la recette une fois sortie du four.

Quiche aux jeunes pousses d’automne

Ingrédients

  • 200g de farine complète
  • 100g de beurre
  • 1 bonne pincée de sel
  • 3-5 cuillerées à soupe d’eau
  • 200g de jeunes pousses d’automne : feuilles de berce, de cerfeuil des bois, lamier, ortie, violette, mauve…
  • 1 oignon
  • Huile d’olive
  • 3 œufs
  • 100 ml de crème fraîche ou crème végétale
  • Sel, poivre
  • 10 pruneaux
  • 25 g de parmesan râpé
  • 20 cerneaux de noix

Préparation

Dans un saladier, verser la farine, le beurre coupé en morceaux et le sel. Frotter le beurre entre les mains avec la farine afin de faire des miettes. Ajouter petit à petit l’eau afin de former une boule de pâte homogène.

Etaler la pâte dans un moule à tarte huilé et fariné.

Eminer l’oignon. Hacher les pousses de plantes sauvages.

Faire revenir l’oignon dans de l’huile d’olive. Ajouter les plantes ainsi qu’un filet d’eau. Couvrir et faire cuire à feu doux pendant 10 minutes.

Battre les œufs avec la crème et y incorporer les plantes. Saler, poivrer.

Dénoyauter les pruneaux, les couper en petits morceaux et parsemer sur la pâte. Verser les plantes et étaler.

Saupoudrer le parmesan et parsemer de cerneaux de noix.

Faire cuire au four à 180° pendant environ 40 minutes.

Quiche aux jeunes pousses d'automne - part

Et vous, quelles sont vos cueillettes du moment ?

Si ce n’est pas encore fait, vous pouvez télécharger le livret gratuit de 10 recettes dont je parle dans la vidéo en bas de cet article.

Régalez-vous naturellement !

Quiche aux jeunes pousses d'automne

Transcription texte de la vidéo

Bonjour, c’est Nathalie les blog plantes-sauvages-comestibles.com. Aujourd’hui je veux vous parler de toutes les cueillettes que l’on peut faire en automne.

En fait sur mon blog je propose un livret de dix recettes aux plantes sauvages comestibles et j’ai souvent des messages de personnes qui ont téléchargé le livret qui me donnent leurs impressions par rapport à ce qu’elles y trouvent. Et en ce moment, donc en automne, j’ai souvent des personnes qui me disent “merci pour le livret et je vais attendre le printemps pour réaliser telle ou telle recette…”.

Une idée reçue

En fait on a souvent cette idée qu’en automne et en hiver on ne trouve plus grand chose dans la nature mais en réalité l’automne c’est une période très propice pour faire des cueillettes. En fait ça commence après les premières pluies d’automne. Là encore on a eu un été très sec et là le sol il va se gorger d’eau et les graines commencent à lever.

Les jeunes pousses d’automne

En ce moment on a de superbes feuilles de pissenlit par exemple pour faire des salades tendres comme ans au printemps. On a du lamier, des jeunes pousses d’ortie très très belles, on a des jeunes pousses de gaillet gratteron, de très belles feuilles de plantain, on a de la grande berce, des feuilles de violette, des feuilles de pâquerette, des jeunes pousses de cerfeuil des bois… On a plein plein de feuilles en ce moment que vous pouvez utiliser pour faire des pistous ou pour mettre dans vos soupes, pour mettre en salade, pour en faire des épinards, des quiches…

Les fruits sauvages d’automne

Et en plus de ça, il y a aussi les fruits, c’est la période des fruits en ce moment. Il y a par exemple le fruit de l’églantier, donc le cynorrhodon, les prunelles, il y a les noisettes, les noix, les châtaignes, les glands, les fruits de l’aubépine, de l’alisier et du sorbier… Donc de quoi faire des réserves pour l’hiver, des compotes, confitures, des conserves…

Et même en hiver il y a des choses à trouver dans la nature. Alors bien sûr ça dépend de la région dans laquelle vous êtes. Si vous êtes en altitude ou dans une région froide où il y a régulièrement de la neige ça va être plus difficile.

Mon défi une semaine – une plante – un article en automne et hiver

Mais ici par exemple, en région Centre où je me trouve, je me suis lancée le défi l’année dernière d’écrire un article par semaine sur une plante qui se récolte et qui se mange en automne et en hiver. Et j’y suis arrivée. J’ai publié un article de fin septembre à fin mars, à chaque fois sur une plante différente. Vous les trouvez tous sur mon blog les articles.

Quiche aux jeunes pousses d’automne

Donc en fait le message que j’ai envie de vous amener aujourd’hui c’est aller même en automne et en hiver dans la nature chercher des plantes et faire vos cueillette ça vaut le coup ! Et moi pour ma part je vais continuer ma cueillette, et puis comme j’ai des invités ce soir je vais faire une petite quiche aux jeunes pousses d’automne. Je vous mettrais la recette sur mon blog. N’hésitez pas à y faire un tour ! Je vous dis à très bientôt !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire