Filets de consoude

Filets de consoude

Avec les feuilles de consoude (Symphytum officinale) on peut préparer d’excellents filets de consoude. Ce sont des beignets réalisés avec deux feuilles collées ensemble. Leur goût rappelle légèrement le poisson, c’est pourquoi on appelle les filets de consoude aussi la “sole végétale”. Ils en ont le goût et la forme.

La consoude est une plante aux feuilles ovales, pointues et rêches que l’on trouve dans des prairies ou bois humides.

Consommation controversée

La consommation de la consoude est controversée. Comme d’autres plantes de la famille des Borraginacées des études ont montrées que la consoude contenait des alcaloïdes pyrrolizidiniques susceptibles d’affecter le foie. Par conséquent certaines personnes déconseillent catégoriquement la consommation de consoude.

Pourtant, la consoude a été consommée régulièrement dans de nombreux pays pendant des centaines d’années sans qu’aucun écrit sur des problèmes liées à cette consommation aient été produits. C’est pour cela que je suis certains auteurs (comme François Couplan qui étudie les plantes sauvages comestibles et leur consommation depuis des décennies) qui sont d’avis qu’une consommation modérée est sans problèmes.

Je pense personnellement que quelques filets de consoude de temps en temps ça ne fait pas de mal. Tant qu’on en mange qu’occasionnellement. Mais à chacun d’agir selon ses convictions.

Feuilles de consoude
Feuilles de consoude

Reconnaître la consoude

La consoude a des feuilles ovales, longues, pointues qui sont rêches au toucher. Les feuilles se prolongent sur la tige ce qui donne à cette dernière un aspect ailé. On parle de feuilles alternes parce qu’elles sont positionnées à droite puis à gauche puis à droite puis à gauche sur la tige. Les tiges se ramifient à la base.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Cueillettes et repas aux plantes sauvages (juin)

Les fleurs sont blanches (légèrement jaunâtres) ou roses ou violet pourpre. Elles se présentent en grappes terminales qui sont enroulées avant la floraison. Les fleurs sont composées de 5 pétales soudées ce qui leur donne un aspect de tube ou de cloche dirigée vers le bas.

Fleurs de consoude
Fleurs de consoude

Confusion possible avec la digitale toxique

Attention de ne pas confondre les feuilles de consoude avec celles de la digitale qui est très toxique ! En effet, avant que les tiges et les fleurs se forment la forme des feuilles des deux plantes se ressemblent. Elles sont toutes les deux ovales lancéolées et de taille proche.

Pour bien les distinguer, le mieux est de les toucher : les feuilles de consoude ont des poils rêches alors que les feuilles de digitale ont des poils doux, laineux.

Feuilles de digitale
Feuilles de digitale toxique. Ne pas confondre avec celles de la consoude !!

Habitat

La consoude aime l’humidité et se trouve dans des forêts alluviales des rivières, les prairies et bois humides dans des sols riches en bases.

La digitale quand à elle pousse dans des sols acides.

Parties comestibles de la consoude

En premier lieu on utilise les feuilles de consoude. Jeunes leurs poils sont moins rêches et ont peut les ajouter hachées aux salades. A part les filets de consoude on peut aussi inventer de nombreuses recettes : blanchir les feuilles de consoude et les farcir, les utiliser en gratin ou en “lasagnes” en les intercalant dans un plat avec des légumes et une sauce béchamel par exemple.

Feuilles de consoude en cuisine

Les fleurs de consoude sont croquantes et agréable au goût. Elles peuvent agrémenter les salades.

Les jeunes pousses en haut de la tige peuvent être cuits en légume. Les jeunes tiges épluchées contiennent au centre une chair tendre vert clair et juteuse. Par contre certains n’apprécieront pas la texture gélatineuse en bouche qui provient de leur teneur élevée en mucilages. La racine de la consoude, consommable également crue ou cuite, en contient aussi. Comme toutes les racines il est préférable de les récolter en hiver. Mais là aussi, il faut aimer la texture un peu visqueuse.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Gâteaux apéritifs à l'huile d'olive et aux plantes sauvages

En tout cas, ce qui est le plus facile à cueillir et utiliser se sont quand même les feuilles. En quelques tours de main on obtient rapidement une assiette remplie de jolis filets de consoude. Présentées avec du citron cela fait une belle entrée originale !

Filets de consoude

 

Filets de consoude

Ingrédients

  • Un saladier de feuilles de consoude
  • 200 g de farine
  • 1 œuf
  • environ 400 ml d’eau
  • Sel
  • Huile d’olive

Préparation

Verser la farine dans un saladier, ajouter le sel et l’œuf et commencer à mélanger au fouet. Verser l’eau petit à petit en fouettant constamment. La pâte doit être un peu plus fluide qu’une pâte à crêpes.

Sélectionner des paires de feuilles de consoude de taille égale. Les coller les unes contre les autres par la face arrière et passer dessus avec un rouleau à pâtisserie afin d’aplatir les feuilles et de les faire coller l’une contre l’autre.

Faire chauffer une poêle avec de l’huile. Tremper une a une les paires de feuilles dans la pâte à beignets, laisser égoutter un peu et faire revenir à la poêle de chaque côté.

Servir aussitôt.

Filets de consoude

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 3
  •  
    3
    Partages
  •  
  •  
  • 3

Laisser un commentaire