LImonade de fleurs de sureau

Limonade de fleurs de sureau

Limonade de fleurs de sureau

La limonade de fleurs de sureau est un classique de la cuisine sauvage. Mais avant de l’avoir préparé pour la première fois on ne se rend pas compte à quel point c’est simple. Il suffit d’avoir un peu de patience, car la fermentation se fait pendant 5 jours à température ambiante et continue pendant quelques jours au frais. Pour conserver la limonade, il est important d’avoir des bouteilles à fermeture mécanique ou à bouchon à visser pour éviter qu’elles n’explosent avec la pression du gaz produit lors de la fermentation.

LImonade de fleurs de sureau

Mais avant de démarrer la confection de la limonade, il faut être sûr d’avoir bien identifié le sureau noir (sambucus nigra). Dans la vidéo je vous aide à le différencier du sureau hièble (sambucus ebulus), son cousin toxique, et je vous montre la recette de la limonade de fleurs de sureau :

4 astuces pour bien réussir la limonade de fleurs de sureau

1. La température idéale

La température idéale pour lancer la fermentation une fois que l’on a réuni tous les ingrédients, c’est entre 20° et 25°. Dans plusieurs recettes que j’ai trouvées, je lisais de mettre le bocal au soleil (parce que la chaleur accélère la fermentation). Mais j’ai eu une mésaventure : J’ai sorti mon bocal de limonade en devenir au jardin, pendant des journées très chaudes du mois de mai. Après 2 jours en plein soleil (abrité sous un tissu foncé) mon mélange s’est mis à pourrir en surface et j’ai dû le jeter… D’où mon conseil de garder une chaleur modérée.

2. Eau de source ou eau du robinet ?

J’avais lu également qu’il fallait impérativement utiliser de l’eau de source car la fermentation est bloquée par le chlore présent dans l’eau du robinet. J’ai fait l’essai avec les deux… ça marche ! En fait le chlore de l’eau du robinet s’évapore tout seul après quelque temps et la fermentation se met en route malgré tout.

3. Remuer tous les jours

Pour éviter toute moisissure éventuelle des fleurs qui remontent en surface il est utile de mélanger le contenu du bocal une fois par jour.

4. Choisir des bouteilles à fermeture solide

Il est très important de choisir des bouteilles à fermeture solide car la fermentation crée du gaz et les bouteilles seront sous pression comme pour le champagne. Je conseille des bouteilles à fermeture mécanique comme les anciennes bouteilles de bière (comme dans la vidéo) ou des bouteilles de récup d’eau gazeuse à bouchon vissé. Les bouteilles juste fermées avec un bouchon en liège risquent d’envoyer valser ce dernier à travers la cave ou le frigo, en fonction de l’endroit où vous avez stocké votre limonade.

Si vous n’avez que des bouchons en liège sous la main, il peut être utile de faire dégazer les bouteilles chaque jour pour éviter la catastrophe.

Limonade de fleurs de sureau vue du haut

Vous trouvez une description détaillée du sureau noir, des moyens faciles pour le distinguer du sureau hièble et la recette du sureau de baies de sureau dans cet article : https://plantes-sauvages-comestibles.com/sirop-de-baies-de-sureau/

J’espère que rien ne vous empêchera plus de tenter l’expérience rafraîchissante de la confection de la limonade de fleurs de sureau ! N’hésitez pas à partager l’article autour de vous. A votre santé et celle des fées du sureau ! 😊

Panier de fleurs de sureau

Transcription texte de la vidéo

Bonjour, aujourd’hui je veux vous montrer comment préparer une limonade de fleurs de sureau. Je suis Nathalie du blog plantes-sauvages-comestibles.com, bienvenue dans cette nouvelle vidéo.

Pour préparer notre limonade de fleurs de sureau on utilise des fleurs du sureau noir. Avant de la préparer il faut déjà qu’on soit sûr qu’on soit bien avec un sureau noir.

Différence entre le sureau noir et le sureau hièble

Alors comment le reconnaître ? Le sureau noir c’est un arbrisseau ou arbuste, donc il a entre 2 et 5 mètres de hauteur. Vous avez peut-être entendu dire que on peut le confondre avec une autre espèce de sureau, le sureau hièble. Le sureau hièble est une plante herbacée qui devient seulement haute comme ça et qui n’a pas du tout de bois, donc elle n’est pas ligneuse du tout. Elle repousse année après année du sol jusqu’à cet auteur à peu près, jusqu’à 1 mètre /1,50 mètre environ.

Les deux ont des fleurs blanc crème à cinq pétales soudés, par contre le sureau noir qui nous intéresse à des anthères jaunes. Vous voyez, les étamines au bout elles ont du pollen, ça s’appelle anthère. Ici donc les anthères sont jaunes alors que pour le sureau hièble les anthères sont rouges. Du coup on a un aspect un peu rosé de la fleur. Et en plus le sureau noir fleurit bien avant le sureau hièble.

Donc une fois que vous avez bien reconnu le sureau noir, qui est aussi appelé « l’arbre a fée » parce qu’on dit qu’il y a des fées qui se cachent dans ses fleurs et dans ses branches, on peut préparer nôtre limonade de fleurs de sureau.

Donc pour ça on va faire notre cueillette et il faut bien faire attention à ce que les fleurs soient épanouies. Justement c’est quand les anthères sont encore bien jaunes qu’il faut cueillir les fleurs, pas quand les fleurs commencent déjà à tomber.

Recette de la limonade de fleurs de sureau

Alors pour préparer notre limonade de fleurs de sureau on a besoin d’un litre et demi d’eau de source, 150 g de sucre, quelques corymbes de fleurs de sureau – j’en ai ramassé beaucoup trop là pour notre limonade de sureau mais c’est parce que je veux en préparer des infusions, de la glace… on peut faire plein de choses avec les fleurs de sureau. Il nous faut aussi un citron bio coupé en morceaux et une cuillerée à soupe de vinaigre de cidre.

Alors c’est extrêmement simple, il faut tout simplement mélanger le sucre avec l’eau. Donc bien mélanger pour que ça se dissoudre. Et quand le sucre est dissout, on rajoute le vinaigre de cidre, les citrons et 5 ou 6 corymbes de fleurs de sureau. Et voilà c’est prêt.

Donc maintenant je ferme le bocal juste comme ça, sans utiliser ni la fermeture ni un caoutchouc, comme ça il y a de l’air qui passe. Et puis on pose le bocal pendant cinq jours à un endroit entre 20 et 25 degrés, comme ça il va commencer à fermenter.

Transvaser dans des bouteilles à bonne fermeture

Là nous sommes cinq jours plus tard. La limonade a eu le temps de commencer sa fermentation donc là on va tout simplement la passer et filtrer. Et on va la verser dans des bouteilles avec fermeture hermétique. Ce qui est vraiment important c’est d’avoir des bouteilles à fermeture hermétique. Parce qu’on va la mettre au frigo pendant quelques jours, quelques semaines, et ça va continuer sa fermentation. Et si jamais on n’a pas de vraie fermeture, ça va exploser. Donc il y aura des dégâts… Donc mettez dans des bouteilles qui ferment bien et mettez à un endroit frais pendant quelques jours, quelques semaines avant de déguster.

Santé ! Hmm, super sympa, très rafraîchissant !

Si cette vidéo vous a plu, n’hésitez pas à la partager autour de vous et à vous abonner pour être au courant des prochaines vidéos.

A bientôt !

limo sureau détail

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

8 thoughts on “Limonade de fleurs de sureau

    1. La limonade se garde au moins un mois. Certaines recettes préconisent même d’attendre un mois avant de déguster parce que la fermentation continue dans la bouteille et la boisson devient alors très pétillante. Chez moi elle est toujours bue après un mois… 😉

      1. Nous venons de boire de la limonade de l’année dernière pour faire place à celle de cette année dans les bouteilles. Elle s’est très bien conservée mais, surprise, une des bouteilles s’est pratiquement vidée à l’ouverture, sous la pression, nous arrosant copieusement !!! Il n’est resté qu’un verre… Heureusement, il y en avait encore deux autres !

        1. Bonjour Agnès,
          Vous venez de répondre à la question qui était de savoir combien de temps on peut conserver la limonade. Au moins un an alors, c’est génial ! Merci.
          Mais tout le monde aux abris quand on ouvre la bouteille !!

  1. bonjour, ma fille fait cette limonade avec les plus grandes précautions, choix des bouteilles en particulier; malgré tout elle perd régulièrement des bouteilles qui explosent, et ou le liquide qui se répand à l’ouverture; elle les entrepose dans un très grand bac au sous-sol attention donc à ne pas stocker les bouteilles au frigo ou dans la cuisine, comme je l’ai moi-même fait avec celle qui a explosé sur le plan de travail entre évier et grille pain… le liquide poisseux s’est écoulé dans tiroir et meuble sous le plan de travail… nous nous posons la question de la période idéale pour la cueillette des fleurs, sont elles plus chargées en sucre en cas de récolte plus tardive …? ce qui expliquerait que notre dernière récolte tardive a produit une limonade bien plus explosive… je sais qu’elle a diminué la quantité de sucre, alors sinon c’est un pur délice mais c’est aussi de la chimie !

    1. Bonjour,
      Pour éviter que les bouteilles n’explosent, le mieux est de les faire dégazer de temps en temps, c’est à dire les ouvrir quelques secondes pour que le surplus de gaz puisse s’échapper. Il est vrai qu’avec les bouteilles à fermeture mécanique (comme celle ue j’utilise dans la vidéo), l’ouverture est toujours brusque. Et s’il y a trop de pression, une partie du liquide s’échappe dès l’ouverture comme pour une bouteille de Champagne que l’on aurait secouée avant ouverture. Si la limonade se trouve dans des bouteilles à bouchon à vis, on peu faire échapper le gaz doucement en ouvrant très progressivement le bouchon. Par contre si on ne le fait pas pendant des semaines, la pression dans la bouteille peut faire sauter le bouchon d’un coup, comme ça a dû se produire dans votre cas…

Laisser un commentaire