Quiche aux jeunes pousses de printemps

Quiche aux jeunes pousses de printemps

Sur le calendrier on l’attend toujours le printemps, mais on sent qu’il est proche… Il y a déjà assez de cueillettes à faire pour réaliser cette quiche aux jeunes pousses de printemps.

Pur la préparer j’ai utilisé des jeunes pousses de lamier tacheté (Lamium maculatum), des jeunes feuilles de cerfeuil des bois (Anthriscus sylvestris) et des pousses de gaillet gratteron (Galium aparine). Mais vous pouvez sans problème les remplacer par d’autres plantes, selon votre cueillette.

Dans l’article (avec vidéo) “Quelles plantes cueillir au mois de mars” vous trouverez des idées de cueillettes à faire.

Le lamier tacheté

Le lamier tacheté est une des quatre principales espèces de lamier qui sont toutes comestibles. Avec ses feuilles pointues et dentées disposées de façon opposées en forme de croix sur la tige (“opposé décussé”), le lamier ressemble beaucoup à l’ortie. Mais il ne pique pas ! Les deux plantes se trouvent souvent au même endroit. Pourtant la lamier fait partie d’une famille botanique bien différente, la famille des Lamiacées. Cela se voit dès qu’il fleuri. Il a de belles fleurs roses tachetées de pourpre. Parfois (mais pas toujours) ses feuilles ont une tache blanche au milieu. Comme sur cette photo où lamier tacheté et ortie poussent l’une à côté de l’autre.

 

Lamier tacheté et ortie
Lamier tacheté et ortie

Vous trouvez des détails sur le lamier tacheté et les autres espèces de lamier dans cet article.

Le cerfeuil des bois

Le cerfeuil des bois est une plante qui pousse en abondance vers chez moi. Depuis que je sais la reconnaître même avant la floraison, je m’en sers beaucoup car elle se prête à de nombreuses utilisations crues et cuites. Par contre j’ai mis longtemps avant de “l’apprivoiser” car j’avais peur de me tromper et de la confondre avec la ciguë toxique qui lui ressemble beaucoup. Pour vous aider à bien faire la différence, j’ai écrit cet article qui pourra vous être utile.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Tiges de bardane et sauce pimprenelle
Feuilles de cerfeuil des bois - cueillir au mois de mars
Jeunes feuilles de cerfeuil des bois (Anthriscus sylvestris)

Mais si vous avez peur de vous tromper ou si vous n’avez pas de cerfeuil des bois chez vous, remplacez tout simplement par une autre plante ! Des pointes d’ortie, des pousses d’aegopode podagraire, des feuilles de primevère, des feuilles de violette…

Le gaillet gratteron

Le gaillet gratteron est une plante très commune que beaucoup connaissent depuis l’enfance parce qu’elle s’accroche aux vêtements. Ce qui la caractérise sont ses feuilles en verticilles (qui partent en étoile d’un même point sur la tige) et le fait qu’elle grimpe sur la végétation environnante grâce à ses poils qui s’y accrochent.

J’en cueille les toutes jeunes pousses, c’est à dire les 5 à 10 cm du haut de la plante. Le poils accrocheurs sont encore souples et vous pouvez manger ces jeunes pousses même en salade. Le goût est agréable, quasiment sans amertume. Plus tard dans la saison il y a aura peut être besoin de l’enrober dans une sauce épaisse. Mais après cuisson, les poils ne se remarquent plus.

Gaillet gratteron (Galium aparine)
Gaillet gratteron (Galium aparine)

Quiche aux jeunes pousses de printemps

Ingrédients

  • 100 g de farine de sarrasin
  • 100 g de farine d’épeautre
  • 75 g d’huile d’olive
  • 50 à 100 ml d’eau
  • sel
  • 1 grand panais
  • 1 blanc de poireau
  • un saladier de jeunes pousses : cerfeuil des bois, lamier tacheté, gaillet gratteron
  • 3 oeufs
  • 200 ml de lait végétal (ou crème si vous souhaitez la quiche plus gourmande)
  • 1 gousse d’ail
  • Sel, poivre
  • 1 petit fromage de chèvre (ou chutes de fromage)
  • une vingtaine de cerneaux de noix

Préparation

Pour la pâte à quiche mélanger les deux farines, l’huile d’olive et le sel. Ajouter petit à petit l’eau tout en pétrissant jusqu’à ce que vous obtenez une pâte lisse, ni trop sèche, ni trop humide.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Sirop de baies de sureau

Etaler la pâte au fond d’un moule huilé et fariné.

Piquer la pâte à l’aide d’une fourchette et précuire au four 10 minutes à 180°.

Pendant ce temps couper le poireau et le panais en rondelles et faire cuire à la vapeur douce.

Dans un saladier mélanger les oeufs, le lait végétal (ou crème), la gousse d’ail hachée, sel et poivre.

Laver les jeunes pousses de printemps, les essorer, les hacher grossièrement et les ajouter aux oeufs.

Etaler le poireau et le panais cuits sur la pâte précuite. Verser l’appareil aux plantes.

Parsemer de fromage coupé en lanières et de cerneaux de noix.

Faire cuire environ 35 minutes à 180°.

Servir avec une salade sauvage ou de la salade verte.

Quiche aux jeunes pousses de printemps

Et vous, quelles plantes avez-vous trouvées pour votre quiche aux jeunes pousses de printemps ? 

 

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 11
  •  
    11
    Partages
  •  
  •  
  • 11

Laisser un commentaire