Aubépine et prunellier - quelle différence ?

Aubépine et prunellier – quelle différence ?

Quelle est la différence entre l’aubépine et le prunellier ? C’est une question qu’on me pose souvent et dans cet article je vais tacher d’y répondre.

Les deux arbustes sont très communs dans nos haies, friches et lisières de forêts. Les deux font partie de la famille des Rosacées et les deux ont des épines. C’est aussi la raison pour laquelle on appelle l’aubépine parfois épine blanche et le prunellier parfois épine noire. Leurs noms scientifiques pour l’aubépine sont Crataegus monogyna (aubépine à un style) ou Crataegus laevigata (aubépine à deux styles) et pour le prunellier Prunus spinosa.

Aubépine et prunellier – différence des fleurs

Les fleurs des deux arbustes sont très semblables : 5 pétales blancs libres avec de nombreuses étamines au centre.

Mais elles arrivent à des moments différents. Le prunellier est quasiment le premier arbuste qui fleurit à la fin de l’hiver et, au mois de mars, il peut former de grandes étendues de fleurs blanches au fond des prairies. Il fait d’abord les fleurs et commence à sortir ses feuilles seulement une fois que les fleurs sont en train de faner. On ne voit donc jamais ses fleurs en même temps que ces feuilles (ou alors très rarement, seulement en toute fin de floraison).

Fleurs de prunellier
Fleurs de prunellier – Prunus spinosa

L’aubépine, quant à lui, fait d’abord des feuilles. Pendant quelques semaines ses rameaux ne sont couverts que de feuilles vertes. Et alors, au mois d’avril/mai, il ouvre ses fleurs qui se trouvent alors sur les rameaux en même temps que les feuilles.

Fleurs et boutons floraux d'aubépine monogyne
Fleurs et boutons floraux d’aubépine monogyne

Aubépine et prunellier – différence des feuilles

Regardons les feuilles. Là aussi il y a une différence. Le prunellier a des feuilles toutes simples, qui sont juste ovales, finement dentées et pointues au sommet. Les feuilles font maximum 4 cm de longueur.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Terrine de glands de chêne
Pousse d'épine
Pousse d’épine noire

L’aubépine a des feuilles découpées en lobes. Selon les espèces il y a trois à cinq lobes dans une feuille d’aubépine. Le Crataegus laevigata, donc l’aubépine a deux styles, a plutôt trois lobes et le Crataegus monogyna, l’aubépine a un style, a plutôt cinq lobes.

Feuilles d'aubépine monogyne
Feuilles d’aubépine monogyne (crataegus monogyna)

Aubépine et prunellier – différence des fruits

A l’automne, le prunellier développe ces prunelles, de petites prunes rondes et de couleur bleue souvent enrobées de ce qu’on appelle une pruine, une petite surface blanchâtre. A l’intérieur il y a un noyau assez important. L’aubépine, elle, porte ces cenelles, des fruits de couleur rouge à chair jaune avec également un grand noyau à l’intérieur. Il s’agit pour les deux de fruits que les botanistes dénomment des drupes.

Prunelles sauvages en automne
Prunelles

 

Fruits d'aubépine
Fruits d’aubépine monogyne

Les troncs

Le prunellier fait généralement de multiples troncs alors que l’aubépine peut faire un seul tronc. L’aubépine monogyne qui est un peu plus grand que son « frère », l’aubépine à deux styles, peut même devenir un petit arbre avez un tronc bien distinct et une couronne.

Aubépine monogyne

Pour résumer :

Voici alors les différences principales entre aubépine et prunellier :

  • Le prunellier fait des fleurs avant d’avoir des feuilles, l’aubépine fait les fleurs en même temps que les feuilles (et plus tard dans l’année)
  • Le prunellier a des feuilles toute simples, ovales, dentées et pointues. L’aubépine a des feuilles lobées.
  • Le prunellier fait les petites prunelles bleues et l’aubépine fait les cenelles rouges.

J’espère qu’avec ces quelques indications vous aurez plus de facilité à distinguer les deux arbustes.

Et quelles utilisations pour l’aubépine et le prunellier ?

Pour aller plus loin, voici les articles qui vous donneront plus de détails sur chaque espèce et les indications pour l’utilisation des feuilles, jeunes pousses, fleurs et fruits des deux arbustes :

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Cueillir et cuisiner les plantes avec des enfants

Aubépine

Monographie : l’aubépine

Les fleurs d’aubépine en cuisine

Verrines de cenelles d’aubépine aux spéculoos

Feuilles d’aubépine en salade

Prunellier

Monographie : le prunellier ou l’épine noire

Recettes aux prunelles sauvages

Vin d’épine, sirop et sorbet aux pousses d’épine

Les fleurs de prunellier

Crème glacée aux fleurs de prunellier

Liqueur de prunelles

Bonne découverte à vous de ces deux arbustes à multiples richesses !

Crème aux fleurs de prunellier
Crème dessert aux fleurs de prunellier

 

Verrines de cenelles d'aubépine aux spéculoos, vue horizontale
Verrines de cenelles d’aubépine aux spéculoos
Partager l'article :