Gâteaux apéritifs à l'huile d'olive et aux plantes sauvages

Gâteaux apéritifs à l’huile d’olive et aux plantes sauvages

Ces gâteaux apéritifs à l’huile d’olive et aux plantes sauvages sont tellement jolis que je prends le temps de les réaliser quand j’ai envie de vraiment faire plaisir. C’était le cas quand j’ai préparé mon voyage en Provence pour rencontrer Christophe Bernard du blog AltheaProvence que j’ai eu la chance d’interviewer en avril dernier (voir la vidéo ici).

Je suis allée faire une petite cueillette de plantes sauvages et j’ai réalisé ces sablés en utilisant de l’huile d’olive à la place du beurre de la classique recette de la pâte brisée. Pour un vrai provençal que j’allais voir il fallait bien ce clin d’oeil ! 🙂

Pâte brisée à l’huile d’olive

J’ai commencé à faire des pâtes brisées à l’huile d’olive un jour que je me suis trouvée en rade de beurre. Et ça a marché parfaitement bien ! Le beurre étant constitué de matière grasse et d’eau il faut tout simplement réduire le proportion d’huile et augmenter celle de l’eau. La pâte s’étale très bien et son goût me plait beaucoup.

Depuis, je fais régulièrement des pâtes brisées à l’huile d’olive que ce soit pour des quiches ou autres utilisations. De plus cette pâte est végane et adaptée aux personnes qui évitent les produits laitiers et qui font attention à leur taux de cholestérol. Parfait. Et simple.

Pâte brisée et plantes sauvages

Bien choisir les plantes pour la décoration

Le plus délicat est de bien coller les feuilles et fleurs. Je les fais adhérer en humidifiant un peu la pâte et je choisis des feuilles fines et plates et des fleurs pas trop volumineuses. Un marguerite entière aura par exemple du mal à adhérer mais ses pétales colleront sans problème.

J’ai utilisé

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Tartelettes aux baies de sureau

Bien surveiller la cuisson

Il est important de bien surveiller la cuisson des gâteaux  car si vous avez le malheur de les oublier, les belles couleurs de vos plantes se terniront en un triste marron… Ce serait dommage !

Pour cette même raison la température du four est moins élevée que pour la plupart des cuissons.

En apéritif et même en pique-nique…

Les gâteaux apéritifs à l’huile d’olive et aux plantes sauvages se conservent très bien dans une boite en fer. Ils s’emportent sans problème en randonnée et font une belle surprise au moment du pique nique. Vous pouvez les servir tels quels ou avec un pesto aux plantes sauvages (vous avez dans mes recettes le pesto à l’ail des ours et le pesto au cerfeuil des bois).

Christophe Bernard a eu droit à un petit pesto au plantain et à l’ail des vignes que nous avons dégusté avec les gâteaux à l’huile d’olive dans la garrigue provençale au milieux des romarins. 🙂

Gâteaux apéritifs à l'huile d'olive et aux plantes sauvages

Gâteaux apéritifs à l’huile d’olive et aux plantes sauvages

Ingrédients

  • 200 g de farine T 80 (farine bise)
  • 60 g d’huile d’olive
  • environ 50 ml d’eau
  • 1 cuillerée à café de sel
  • feuilles et fleurs comestibles (de préférence des feuilles et fleurs fines, ici feuilles de pimprenelle, d’achillée millefeuille, de lierre terrestre, de plantain lancéolé et l’aubépine, fleurs de primevère officinale, de lierre terrestre, de lamier tacheté et de cerfeuil des bois)

Préparation

Mélanger la farine avec le sel, verser l’huile d’olive et l’eau et pétrir afin d’obtenir une pâte lisse. Si elle est trop sèche ajouter un peu d’eau.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Tagliatelles de carotte à la pimprenelle, laitue sauvage et cœurs de polenta

Etaler la pâte sur un tapis en silicone (ou du papier cuisson ou une surface farinée). Essayez de réaliser un rectangle de 3 mm d’épaisseur .

A l’aide d’un pinceau humidifier la surface de la pâte et y coller les feuilles et les fleurs et les enfonçant tout doucement dans la pâte. Les feuilles et fleurs fines adhèreront plus facilement que des feuilles épaisses. J’ai par exemple coupé les fleurs de lamier en deux dans le sens de la longueur car sans cela elles avaient trop de volume et ne collaient pas.

Une fois toutes les feuilles et fleurs posées passer doucement le rouleau à pâtisserie pour aider à l’adhésion des plantes.

Couper des rectangles dans la pâte avec le dos d’un couteau (pour éviter d’endommager votre tapis de cuisson ou votre plan de travail).

Ecarter les rectangles les uns des autres pour éviter qu’ils collent les uns aux autres lors de la cuisson et faire cuire environ 12 à 15 minutes à 160° C.

Il est important de bien surveiller la cuisson afin de veiller que les sablés soient justes cuits sans que les feuilles et leurs ne ternissent trop.

Laisser refroidir et servir comme gâteau apéritif.

Gâteaux apéritifs à l'huile d'olive et aux plantes sauvages

C’est super beau, non ? Moi, j’adore… A vous de jouer maintenant !

Bien sûr il existe aussi une version sucrée. Découvrez ici les sablés floraux au parfum de fleurs de sureau et décoré de fleurs colorées.

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 14
  •  
    14
    Partages
  •  
  •  
  • 14

4 thoughts on “Gâteaux apéritifs à l’huile d’olive et aux plantes sauvages

  1. Bravo ! C’est magnifique. J’ai hâte de revivre des apéros entre amis pour proposer ces gâteaux originaux. Merci

  2. Merci Nathalie pour ce partage artistique! c’est trop joli!
    je m’en vais faire ma cueillette entre 2 averses, hâte de tester!

Laisser un commentaire