Fleurs de lierre terrestre

Y a t-il des plantes sauvages sucrées ?

Plusieurs personnes m’ont posé la question s’il y a des plantes sauvages sucrées et comestibles.

Dans cette vidéo je vous présente 4 catégories de plantes sucrées.

Pour aller plus loin sur les plantes citées dans la vidéo

Les cenelles d’aubépine : fruits d’aubépine – recettes

Les prunelles du prunellier : Le prunellier ou l’épine noire

Les détails sur comment cuisiner les glands de chêne : Peut-on manger des glands ?

Les fleurs de lierre terrestre : Lutin protecteur et aromate

La tarte aux fraises et aux fleurs d’acacia : tarte aux fraises et aux fleurs d’acacia

La recette des racines de pissenlit sur lit de blettes : le pissenlit – légume sauvage disponible toute l’année

La poêlée de racines de bardane : La grande bardane – excellent légume

Le mouron blanc : Mouron des oiseaux – Mauvaise herbe ou ingrédient des chefs ?

Transcription texte de la vidéo

Je suis Nathalie du blog plantes-sauvages-comestibles.com, bienvenue dans cette nouvelle vidéo !

Donc est-ce qu’il y a des plantes sauvages comestibles sucrées ?

On est tous d’accord qu’il y à certains fruits comme les fraises des bois, les mûres, les framboises, les myrtilles etc. Donc là on est tous d’accord.

Catégories de plantes sucrées

Au delà de ses fruits, je vais vous parler de quatre catégories.

1ère catégorie : les fruits

D’abord, il y a d’autres fruits qui existent à part ceux auxquels on penserait spontanément. Par exemple les fruits de certains arbustes comme les cenelles de l’aubépine, les petits fruits rouges de l’aubépine, les prunelles du prunellier… Mais ils vont de pair avec ou un goût un peu farineux, ou alors âpre ou amer, ce qui est souvent le cas dans le monde sauvage.

Plantes sauvages sucrées - fruits d'aubépine

Il y a aussi les fruits de certains arbres, comme les fruits du châtaignier. Donc les châtaignes incontestablement ont un goût sucré. Il y a aussi les glands de chaîne. Mais avant de sentir le goût sucré, il faut enlever tout le tanin à travers plusieurs cuissons dans de l’eau où on jette l’eau. Et il y a le goût sucré qui se dégage.

Donc là on a vu les fruits.

2e catégorie : les fleurs

Il y a les fleurs, comme dans cette sauge des prés par exemple. Vous avez bien sûr dans les fleurs du nectar et des fois quand vous prenez une fleur entière vous pouvez tomber sur un bonbon qui est vraiment sucré parce qu’il ya le nectar dedans. Ça dépend si une abeille est passée par là ou pas juste avant. Dans les fleurs d’acacia par exemple vous sentez souvent ce goût sucré. Ou alors dans les fleurs du lierre terrestre vous tombez souvent sur ce goût sucré mais c’est vrai il est très subtil.

Plantes sauvages sucrées - fleur de sauge des prés

3e catégorie : les racines

Après – troisième catégorie – il y a certaines racines qui ont un goût sucré, notamment

les racines de la famille des astéracées comme les racines de bardane, les racines

de pissenlit, les racines du salsifis. Si vous avez déjà mangé des salsifis frais achetés au marché vous savez cette saveur un peu sucrée, légèrement amère quand même pour les plantes sauvages. Les racines de pissenlit, les racines de bardane ont ce goût sucré mais quand même un peu amer. Donc le goût sucré est dû à l’inuline qui est dans les racines.

Racines-de-pissenlits-sautées-sur-lit-de-blettes

Et 4e catégorie : les feuilles

On parlerait ici plutôt de plantes à saveur douce mais pas vraiment sucée. Des plantes dont on peut faire des salades entières sans avoir d’amertume. Par exemple la stellaire (le mouron blanc) ou alors le chénopode blanc. On peut se faire une salade entière et puis c’est comme pour la laitue cultivée il n’y a vraiment pas d’amertume du tout.

Mouron des oiseaux
Mouron des oiseaux (stellaria media)

Résumé : les plantes sauvages sucrées

Donc voilà en résumé, il y a donc d’un côté les fruits, les fleurs avec leur nectar, les racines de certaines plantes, comme notamment certaines astéracées, et après… pas vraiment sucré mais plutôt doux… les feuilles de certaines plantes.

Voilà, dans le monde sauvage en général il a quand même plus de force de goût, plus d’amertume. C’est à travers les sélections au fil du temps que l’homme a sélectionné des fruits et des légumes qui aujourd’hui ont une saveur très sucrée.

On est un peu gâtées quand même…

J’espère avoir répondu à votre question est ce qu’il y a des plantes sauvages comestibles sucrées. Si cette vidéo vous a plus n’hésitez pas à la partager et puis à vous abonner pour être au courant des prochaines vidéos qui sortiront.

A bientôt !

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

Laisser un commentaire