Chatons de noisertier au chocolat

Chatons de noisetier comestibles

Quelle plante est en fleurs en plein hiver ? Le noisetier ! Les chatons de noisetier se balancent joyeusement dans le vent froid de janvier et offrent la première nourriture aux abeilles qui se hasarderaient par là. Et à nous aussi, curieux cueilleurs et cueilleuses des bords de chemin. 😉

Oui, les chatons de noisetier sont comestibles. Ils sont très riches en plus. Ils contiennent jusqu’à 20 % de protéines, des lipides sous forme d’acides gras insaturés, des minéraux (calcium, magnésium, silicium, phosphore, potassium) et des vitamines (notamment B1, B2 et vitamine E).

Les chatons de noisetier ont des propriétés sudorifiques et coupe faim. Trouver des plantes coupe fin en janvier, je trouve que c’est bien pensé de la part de la nature… Après les fêtes beaucoup d’entre nous ont envie de ralentir un peu sur la quantité de nourriture. Mangez quelques chatons avant le repas ou faites-vous une infusion !

Fleurs mâles et femelles distinctes

Mais faisons encore un peu de botanique avant de voir ce que l’on peut cuisiner avec les chatons de noisetier. Il s’agit pour les chatons des fleurs mâles du noisetier. Elles ont des étamines et produisent du pollen.

Fleurs mâles
Chatons de noisetier

Mais les fleurs femelles sont complètement séparées des fleurs mâles. Rares sont les personnes qui y ont déjà prêté attention. Ce sont de toutes petites fleurs qui ressemblent à des bourgeons surmontés de filaments rouges, les stigmates.

Le pollen des chatons est disséminé par le vent et se pose sur les stigmates. Il y est conduit jusqu’à l’ovaire de la fleur femelle où a lieu la fécondation. L’ovaire pourra alors se transformer en fruit : la noisette.

Fleur femelle - photo hedera baltica
Fleur femelle – photo hedera baltica

Le noisetier est de ce fait une plante monoïque. Ce terme vient du grec et veut dire « une maison », de mono = une, et oikos = maison. Les plantes monoïques sont des plantes qui ont des fleurs mâles et femelles distinctes mais qui poussent sur le même pied.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Cheesecake aux baies de sureau (végan)

Si vous vous rappelez de l’ortie (voir l’article sur les graines d’ortie comestibles), c’est une plante dioïque. Elle a les fleurs mâles sur certains pieds et les fleurs femelles sur d’autres.

Recettes aux chatons de noisetier

Comment on mange alors les chatons de noisetier ?

Pendant votre balade cueillez-en un pour le goûter. J’avoue qu’il n’a pas un goût extraordinaire comme ça. Il est un peu amer et plutôt neutre. Sa richesse en nutriments est plus intéressante que son goût.

Mais vous pouvez très bien intégrer les chatons crus dans une salade composée. Je préfère les couper en morceaux car entiers ils sont un peu coriaces.

Vous pouvez aussi les intégrer à une poêlée de légumes et bien sûr les ajouter à vos quiches et gratins. Pour couvrir le goût amer je vous conseille de donner du goût à votre plat : du fromage, de l’ail, des épices…

Pour les conserver et pour réaliser des recettes bien différentes encore, vous pouvez faire sécher les chatons de noisetier. Ça se fait très facilement sur une grille ou sur un torchon dans un endroit sec et aéré. Après séchage vous les réduisez en poudre à l’aide d’un moulin à café. Chez moi ça n’a pas vraiment donné une poudre mais le résultat avait plutôt un aspect de flocon.

Chatons de noisetier séchés
Chatons de noisetier séchés

Dans votre prochain pain, dans votre pâte à crêpes ou à gâteau vous pourrez alors intégrer ces « flocons » de noisetier. Vous trouvez dans mon article complet sur le noisetier la recette de chapatis aux chatons de noisetier.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Flan à la reine des prés et aux noix – coulis de cynorrhodon

Mais la recette la plus connue est celle des chatons de noisetier trempés dans le chocolat. C’est très ludique à faire et donne un résultat étonnant si vous laissez les chatons sur le rameau.

Mais seul les chatons et le chocolat ça manque de quelque chose… C’est pour cela que cette année j’ai préalablement donné un bain de purée de noisettes aux chatons (on reste avec la même plante…) avant de les tremper dans le chocolat. Alors là, j’adore !!

Encore une fois il faut ajouter un ou des ingrédients qui amènent une saveur un peu forte pour couvrir l’amertume du chaton. La purée de noisettes relève bien. Mais vous pouvez expérimenter aussi avec des éclats de noisettes grillées ou avec de l’écorce d’orange etc…

Dites-moi en commentaire ce qui a le plus de succès chez vous.

Chatons au chocolat

Chatons de noisetier au chocolat et purée de noisette

Ingrédients

  • Chatons de noisetier (une cinquantaine)
  • Purée de noisette (un petit verre)
  • Chocolat noir dessert (environ 100 g)

Préparation

Versez la purée de noisette dans un petit verre.

Faites fondre le chocolat au bain marie et versez également dans un petit verre.

Trempez les chatons un par un dans la purée de noisette. Bien laisser égoutter et racler un peu sur les bords du verre pour enlever le trop de purée.

Trempez alors dans le chocolat fondu. Laissez bien égoutter et placez sur un papier cuisson.

Laissez figer (au frais si vous êtes impatient) et dégustez !

Chatons de noisetier au chocolat dehors

Partager l'article :

8 thoughts on “Chatons de noisetier comestibles

  1. Merci pour cet article. J’ai suivi les indications mais je n’ai pas de moulin à épices (une adresse)? J’ai donc laissé sécher et détacher les fleurs à la main; du pollen reste et pas évident d’enlever le pédicelle, donc on mange tout?

    1. J’utilise le moulin à café/épices qui était fourni avec mon blender Magimix. Je me rappelle que mes parents avaient un moulin de la marque SEB qui a vécu très longtemps mais je ne sais pas ce que donnent les nouveaux modèles.
      Oui, on peut tout manger mais si vous enlevez le pédoncule ce sera plus agréable car cette partie est la plus coriace.

  2. Bonjour Nathalie,
    Cette phrase est-elle bien juste?
    « Le pollen des chatons est disséminé par le vent et se pose sur les stigmates. Il y est conduit jusqu’à l’ovaire de la fleur mâle où a lieu la fécondation. L’ovaire pourra alors se transformer en fruit : la noisette. »
    L’ovaire de la fleur mâle?
    Je m’initie progressivement à la botanique…. Pardon et merci beaucoup

  3. Bonjour,
    Si on est allergique aux pollens, j’imagine qu’il vaut mieux éviter la consommation de châtons de noisetier ?
    Merci pour vos articles super intéressants

    1. Je n’ai pas la réponse à cette question. Il faudrait demander à un médecin. Par contre en y réfléchissant je me dis que dans le cas des allergies au pollen il s’agit d’allergies respiratoires. En mangeant du pollen ce dernier rentre dans d’autres circuits au niveau du corps donc peut-être est-il toléré. Mais bon, c’est une supposition à vérifier auprès d’un médecin spécialisé dans les allergies.

Laisser un commentaire