Filipendula ulmaria - photo Andreas Rockstein

La reine des prés

J’aime la reine des prés. C’est une plante des milieux humides qui inspire élégance et légèreté avec son inflorescence vaporeuse au sommet de sa tige dressée au-dessus des plantes alentours.

Les fleurs de reine des prés sont belles, sentent bon, soignent de nombreux maux et parfument moultes préparations sucrées. Crèmes dessert, glaces, tartes, sablés, salades de fruits… j’invite la reine des prés partout où son arôme d’amande amère et de vanille apporte un plus.

Fleurs de reine des prés

Description de la reine des prés

La reine des prés (filipendula ulmaria) est une plante des milieux humides. On la trouve au bord des cours d’eau et des lacs et dans les prairies et fossés humides. C’est une plante vivace qui atteint 60 cm à 1,20 m de hauteur.

Fleurs

Elle aime pousser en colonies et quand elle fleurit, de mai à août, on la reconnaît de loin par ses inflorescences blanc crème. Précisément, il s’agit de petites fleurs à 5 pétales avec de nombreuses étamines saillantes (plus longues que les pétales). Ces petites fleurs sont regroupées en une sorte de grappe qui se dresse vers le ciel et qui est évasée sur le haut. Ceci lui donne un aspect léger, aérien.

Feuilles

Les feuilles de la reine des prés sont divisées en 5-7 folioles principales dentées et pointues et de nombreuses toutes petites folioles qui sont intercalées entre les grandes. Ceci donne une feuille très caractéristique. La foliole terminale est plus grande que les autres et divisée en 3 lobes. Les feuilles sont velues et souvent blanchâtres en dessous.

A la base du pétiole (= « tige » de la feuille) se trouvent deux stipules demi-circulaires dentés. Les stipules sont comme des petites feuilles à la base des feuilles qui sont caractéristiques de la famille des rosacées dont fait partie la reine des prés.

Feuille de reine des prés
Feuille de reine des prés

Tige

La tige est rougeâtre et se ramifie peu. Elle est glabre (sans poils), robuste et se dresse verticalement pour porter, fièrement, l’inflorescence royale.

Fruits

Les petits fruits de la reine des prés sont enroulés en spirale.

Aspirine naturelle

Les feuilles dégagent au froissement une odeur de médicament. Si vous connaissez l’huile essentielle de gaulthérie (« Wintergreen ») l’odeur vous y fera penser. En effet, c’est le salicylate de méthyle contenu dans la plante qui donne cette odeur. Il se transforme en acide salicylique au séchage…  C’est « l’aspirine naturelle » qui a servi pour créer l’aspirine de synthèse : l’acide acétysalicylique.

Et la gaulthérie, à qui nous a fait penser l’odeur des feuilles de reine des prés, contient également des quantités d’acide salicylique… comme d’ailleurs les différentes espèces de saules. Pas étonnant que les trois plantes soient utilisées comme analgésique pour atténuer la douleur.

Les très jeunes boutons floraux ont aussi cette odeur un peu forte de médicament mais dès que les boutons deviennent blancs, puis s’épanouissent en fleurs, le parfum d’amande amère et de vanille prévaut. Ainsi se sont les boutons floraux blancs, les fleurs et les fruits que j’utilise en cuisine.

Propriétés médicinales multiples de la reine des prés

Feuilles et fleurs sont employées en infusion et teinture mère pour leurs propriétés antirhumatismales, anti-inflammatoires, fébrifuges et diurétiques.

La plante est également riche en tanins et a par conséquent une action astringente dont on peut se servir en cas de gingivite en bain de bouche ou en cas d’angine en gargarismes.

La reine des prés entrait jadis dans la formule du « vinaigre des quatre voleurs », préparation qui passait pour protéger contre la peste.

“Spirée” et “barbe de chèvre”

C’est le port altier des fleurs aériennes sur une tige droite et fine qui a, sûrement, inspiré le nom de « reine des prés » à la plante. Mais elle est aussi appelée spirée ulmaire. Spirée en relation à ses fruits spiralés. C’est de là que vient le nom d’aspirine…

Un des anciens noms de notre plante est « barbe de chèvre ». En voyant les fleurs je comprends l’association avec cette dernière mais je préfère le nom plus romantique de « reine des prés ».

Filipendula ulmaria - photo Andreas Rockstein
Filipendula ulmaria – photo Andreas Rockstein

Autres usages de la reine des prés

Les fleurs de la reine des prés sont riches en pollen et attirent les abeilles et d’autres insectes mais elles n’ont pas de nectar. Elles ont servi comme plante tinctoriale pour teindre des tissus en jaune.

Grâce à sa richesse en tanins la plante entière a servi pour tanner des peaux.

Qu’est ce que l’on mange dans la reine des prés ?

Au printemps, on peut manger les très jeunes feuilles en salade ou en légume. Mais elles deviennent vite coriaces et astringentes.

Les feuilles peuvent aussi parfumer les boissons, mais ce sont les boutons floraux blancs, les fleurs épanouies et les fruits que je préfère.  Ils parfument infusions, vins, limonades, bières et subliment les desserts. Au fil des années, j’ai expérimenté de nombreuses, recettes : fromage blanc à la reine des prés, compotes, crèmes dessert, tartes, sablés, crumble, glaces… On peut tout parfumer à la reine des prés !

Je ne me suis pas encore essayé à des recettes salées mais ça vaudrait le coût d’essayer dans une poêlée de légumes ou pour parfumer une viande comme du canard ou du gibier.

Fraîche ou séchée ?

J’utilise la reine des prés fraîche ou séchée. Quand elle est fraîche, je pose l’inflorescence sur ma planche à découper et je frotte au couteau du bas de l’inflorescence vers le haut pour enlever les fleurs des pédoncules. Puis je hache les fleurs et je les mets dans ma préparation (compote, confiture, sablés etc.).

Pour préparer une crème dessert ou une glace, je plonge tout simplement les inflorescences dans du lait porté à ébullition, et je laisse infuser avant de filtrer et d’utiliser le lait pour ma recette.

Poudre de reine des prés

La reine des prés sèche garde très bien son parfum et s’emploie toute l’année. Pour l’utiliser facilement, je la frotte entre mes mains afin de séparer les fleurs des pédoncules et je passe les fleurs au moulin à café. La poudre obtenue s’utilise alors comme une épice en poudre.

Cueillette de la reine des prés

La cueillette de la reine des prés a quelque chose de magique. Quand vous êtes au milieu d’un pré plein de reine des prés, comme il y en a en Auvergne, vous vous sentez transporté. Vous êtes comme une fleur au milieu des fleurs, une reine au milieu des reines… Les fleurs sont à la même hauteur que vous, il n’y a pas besoin de se baisser ni de s’étirer les bras vers le haut comme c’est le cas pour la plupart des autres plantes. Et ça sent si bon…

Il suffit de pincer la tige entre vos doigts en dessous de l’inflorescence ou alors d’utiliser des ciseaux pour prélever les fleurs. Pour les faire sécher, je les étale sur un torchon et les fais sécher dans un endroit sec et à l’abris de la lumière. Vous pouvez aussi former des bouquets que vous accrochez à une poutre et que vous faites sécher la tête à l’envers. Une fois sèches, les fleurs se conservent dans un bocal fermé ou un sachet en papier.

Tarte à la reine des prés

Tarte à la reine des prés et aux abricots

Ingrédients

  • 200 g de farine
  • 100 g de beurre
  • 50g de sucre
  • 1 œuf
  • 1 pincée de sel
  • 150 ml de crème liquide
  • 2 œufs
  • 50g de miel
  • 10 à 12 abricots
  • 8 de fleurs fraîches (sans pédoncule) ou 1 cuillerée à soupe de poudre de reine des prés sèche (voir ci-dessus)

Préparation

Dans un saladier, mélanger la farine, le beurre, le sucre, l’œuf et la pincée de sel. Pétrir avec les mains ou à l’aide du robot. Une fois la pâte formée, l’étaler dans un moule à tarte beurré et fariné.

Laver et dénoyauter les abricots. Poser les moitiés d’abricots la face coupée en bas sur la pâte à tarte.

Casser les œufs dans un saladier. Les fouetter avec la crème et le miel.

Enlever les fleurs de reine des prés de leurs pédoncules et les hacher. Ajouter à la crème.

Verser la crème sur les abricots et faire cuire à 175° pendant 30 minutes.

Tarte détails

Allez-vous tomber amoureuse de la reine des prés comme je le suis ? Je vous souhaite en tout cas de belles cueillettes et d’heureuses expériences culinaires ! Si vous n’avez pas encore téléchargé mon livret gratuit de 10 recettes, je vous invite à le faire (juste ci-dessous) car la crème aux fleurs de prunelliers qui y figure peut tout à fait se préparer avec des fleurs de reine des prés à la place ! 😊

Tarte reine des prés table bois

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 5
  •  
    5
    Partages
  •  
  •  
  • 5

3 thoughts on “La reine des prés

Laisser un commentaire