Flan à la reine des prés et aux noix

Flan à la reine des prés et aux noix – coulis de cynorrhodon

En hiver c’est le moment de se servir des cueillettes faites plus tôt dans l’année : noix, fleurs de reine des prés séchées, confiture de cynorrhodon… Ce sont les ingrédients de cette recette délicieuse de flan à la reine des prés et aux noix avec son coulis de cynorrhodon. Un délice au goût délicat d’amande qu’apporte la reine des prés, sublimé par l’acidulé du cynorrhodon.

Allons voir les ingrédients de plus près.

Les noix

Les noix (Juglans regia), tout le monde connaît. J’ai eu la chance d’en ramasser beaucoup cet automne, c’est pourquoi je vous propose cette recette à base de « lait de noix » maison. Il est très simple de réaliser soi-même des laits végétaux et au lieu d’utiliser des amandes, noisettes, du riz ou de l’avoine je profite de mon abondance de noix pour faire ce « lait » de noix. Mais si vous n’avez pas de noix à disposition vous pouvez très bien utiliser des amandes à la place ou alors prendre directement 50 cl le lait végétal que vous avez sous la main.

Noix décortiquées

 

La reine des prés

La reine des prés (Filipendula ulmaria) est une plante de la famille des Rosacées qui pousse en milieu humide et qui fleurit en été. Ses petites fleurs blanc crème disposées en inflorescence vaporeuse ont un délicieux parfum d’amande. On peut les utiliser fraîches ou alors les faire sécher pour une utilisation tout au long de l’année – c’est sous cette forme qu’elle entrera dans notre recette de flan à la reine des prés et aux noix.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Gaufres aux fleurs de pâquerette

La reine des prés est bien connue en tant que plante médicinale pour ses propriétés anti-douleur et anti-rhumatismales. Elle contient de « l’aspirine naturelle », l’acide salicilyque qui a servi pour créer l’aspirine synthétique, l’acide acétylsalicylique.

Vous trouvez plus de détails sur la reine des prés et ses utilisations dans cet article.

Fleurs de reine des prés

Le cynorrhodon ou gratte-cul

Il s’agit des fruits de l’églantier, la rose sauvage (Rosa canina) qui apparaissent à l’automne et qui souvent persistent sur les arbrisseaux une bonne partie de l’hiver. Les fruits sont rouges, ovales avec un « chapeau » noir au bout et contiennent au milieu plusieurs graines et des poils « à gratter ». La chair à l’extérieur du fruit est d’abord dure et devient molle après les gelées. Elle peut par contre être mangée indifféremment dure ou molle. Son goût est acidulé et légèrement sucré.

Les cynorrhodons sont extrêmement riches en vitamine C. Je vous présente plus en détail l’églantier et ses cynorrhodons ainsi que la recette du confit de cynorrhodon au miel dans cet article……………..

Cynorrhodon givré
Cynorrhodon givré

La confiture de cynorrhodon est facile à diluer et on obtient une consistance très sympathique de coulis que je vous recommande pour accompagner divers desserts.

Petite anecdote :

Quand je m’apprêtais à tourner cette vidéo, on n’avait pas vu le soleil depuis deux semaines… Ce qui m’a inspiré cette recette avec des ingrédients que j’avais déjà chez moi. Juste au moment où je me mets à filmer, le soleil est apparu !

Essayez cette recette, c’est vraiment un régal !

Flan à la reine des prés et aux noix

Flan à la reine des prés et aux noix – coulis de cynorrhodon

Ingrédients

  • 100 g de noix
  • ½ l d’eau
  • 2 cuillerées à soupe de fleurs de reine des prés séchées
  • 50 g de sucre complet
  • 1 cuillerée à café rase d’agar agar
  • 2 cuillerées à café de confiture de cynorrhodon
Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Le thym commun pour aromatiser et se soigner

Préparation

Pour le « lait » de noix, faire tremper les noix plusieurs heures (une nuit) dans de l’eau. Rincer et mixer finement avec ½ litre d’eau. (Deux fois 30 secondes dans un blender). Verser à travers un chinois et bien presser pour extraire le jus.

Le restant de noix qui ne servira plus dans cette recette pourra être utilisé dans un gâteau ou un pâté végétal.

Le « jus » obtenu a la couleur et la consistance d’un lait végétal.

Porter ce lait de noix à ébullition et verser 2 cuillerées à soupe de fleurs de reine des prés séchées. Laisser infuser 10 minutes.

Filtrer, incorporer le sucre complet et l’agar agar et porter de nouveau à ébullition. Couper immédiatement le feu et verser dans 5 ramequins.

Laisser refroidir.

Préparer le coulis en diluant la confiture de cynorrhodon avec un peu d’eau jusqu’à obtention d’une consistance de coulis.

Une fois refroidis et figés, démouler les flans et servir avec le coulis de cynorrhodon.

Flan à la reine des prés et aux noix

Cuisiner les plantes sauvages en restant au chaud

Voilà, même en restant au chaud, si on a bien profité des beaux jours pour aller à la cueillette, on peut préparer de bons petits plats sauvages. Quelles sont les ingrédients sauvages que vous avez en réserve chez vous l’hiver ?

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 1
  •  
    1
    Partage
  •  
  •  
  • 1

5 thoughts on “Flan à la reine des prés et aux noix – coulis de cynorrhodon

  1. Nathalie bonjour ! qu’il a l’air bon ce flan !!! délicat, savoureux, ai hate de le cuisiner ! il faut encore que je cueille des fleurs de Reine des Prés et des cynorrhodons dans qq mois…. Merci beaucoup pour cette vidéo très belle et très claire !
    Rigolo : j’ai dit “hummmm….” en mème temps que vous !
    Au plaisir de vous retrouver,
    Bon dimanche ! ensoleillée chez moi en Dordogne !

  2. ça a l’air très appétissant. Pour le lait de noix, pour 1/2 litre d’eau combien de noix doit on faire tremper au préalable . Merci Nathalie !

  3. Bonjour et merci pour cette recette qui a l’air succulente. Les cynorhodons, j’en ai encore au jardin, mais la reine des prés, je n’ai pas pensé à en sécher…booouu.
    Je note pour la prochaine saison.
    Et pour les noix, si je n’avais pas été si gourmande…
    En tous cas, j’achète ce qui me manque et je teste.

Laisser un commentaire