Lamier pourpre

Le lamier pourpre en pâté végétal

Le lamier pourpre fleurit au printemps dans les terrains vagues et au bord des chemins. Avec sa tige carrée, ses feuilles violettes et ses fleurs roses il est facile à reconnaître.

Je vous le présente en vidéo et je vous partage ma recette de pâté végétal au lamier pourpre qui a un bon goût de champignon et de fumé.

YouTube

En chargeant cette vidéo, vous acceptez la politique de confidentialité de YouTube.
En savoir plus

Charger la vidéo

Feuilles opposées en croix

Le lamier pourpre (Lamium purpureum) est une plante qui fleurit tôt au printemps avant ses “collègues” le lamier tacheté et le lamier blanc. Le lamier a la tige bien carrée, il a les feuilles opposées décussées. Cela veut dire que sur un même endroit sur la tige vous avez toujours les feuilles qui sont l’une en face de l’autre, “opposées”. Et “décussées” cela veut dire qu’elles sont en croix. Donc vous avez deux feuilles opposées sur la tige, un peu plus haut encore deux feuilles opposées mais on a tourné de 90°, puis un peu plus haut on tourne encore de 90° etc.

Les feuilles du haut sont souvent violettes, alors que les feuilles du bas sont plus vertes. Et puis les fleurs sont roses. Ce sont les fleurs caractéristiques de cette famille donc des fleurs labiées, avec une lèvre supérieure une lèvre inférieure, c’est la famille des Lamiacées.

Lamier pourpre vue plongeante
Lamier pourpre (Lamium purpureum)

Le lamier pourpre et ses “cousins” lamiers

Comme je vous dis dans la vidéo, le lamier pourpre a des “cousins” : le lamier tacheté, le lamier blanc le lamier jaune. Tous les lamiers se mangent mais le lamier pourpre est le premier à se présenter au printemps en fleurs. Vous trouvez un article complet sur les lamiers avec leur description, leurs propriétés, leur histoire une recette ici.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Recettes aux prunelles sauvages

Comment cuisiner le lamier pourpre ?

On peut le manger cru comme cuit. Certaines personnes trouvent que son goût est assez fort. Il est vrai que personnellement je mange beaucoup de plantes sauvages comestibles donc je me suis habituée à des goûts un peu différents… Donc ce n’est peut-être pas la première plante que l’on doit cuisiner quand on commence à utiliser les plantes sauvages comestibles, ou alors en mélange avec d’autres plantes ou d’autres légumes au goût plus neutre. Mais je trouve que il est assez agréable, avec un petit goût de champignons.

Par exemple en petites quantités haché dans une salade il peut être très sympa. Et quand il est en fleurs il donne toujours une petite note de couleurs au plat. J’aime beaucoup utiliser le lamier pourpre en quiche. 

Mais j’en fais aussi ce pâté végétal auquel il donne un goût de champignon. Associé au goût fumé du tofu fumé, cela fait de lui une bonne tartinade pour les apéros entre copains. J’utilise les pointes de lamier pourpre, c’est à dire les 3 à 5 cm du hait de la plante. Qu’elle soit en fleur ou pas n’a pas d’importance.

Pâté végétal au lamier pourpre

Pâté végétal au lamier pourpre

Ingrédients

  • 60 g de graines de tournesol
  • 1 grand bol de pointes de lamier pourpre
  • 100 g de tofu fumé
  • 60 g d’huile d’olive
  • 1 cuillerée à soupe de tamari (sauce soja)
  • le jus d’un demi citron

Préparation

Mixer les graines de tournesol dans le bol du blender.

Ajouter les pointes de lamier lavées et essorées, le tofu coupé en petits cubes, l’huile d’olive et le tamari.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Gaufres aux fleurs de pâquerette

Mixer.

Ajouter un petit peu d’eau si la consistance est trop épaisse.

Pâté végétal au lamier pourpre

Ce pâté végétal est parfait pour l’apéritif sur de petits toast. Ou alors en repas du soir simple : tartiné généreusement sur des tranches de pain de campagne et servi avec quelques lamelles de légumes crues ou des graines germées et accompagné d’une salade verte.

Mon amie à qui j’ai fait goûter cette recette aujourd’hui y a trouvé un petit goût de truffe.

Ca vous fait envie ? A vous d’aller à la cueillette !

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 8
  •  
    8
    Partages
  •  
  •  
  • 8

5 thoughts on “Le lamier pourpre en pâté végétal

  1. Nathalie bonjour et merci merci pour cette nouvelle recette !
    Vous dites que vos 2 pots de paté au lamier pourpre n’ont pas fait long feu….il doit ètre excellent !
    A votre avis, combien de temps peut-il se conserver au réfrigérateur ?
    Peut-on faire sécher les sommités du lamier en fleurs pour les utiliser plus tard ?
    Un grand merci pour vos précisions et bien le bonjour de Dordogne !

  2. Bonjour!
    Merci pour vos conseils!
    J’ai suivi une partie de votre recette mais changé quelques ingrédients en fonction de ce que j’avais, j’ai donc mis du potimarron au lieu du tofu, et de la crème d’amande pour donner un goût car je n’avais pas de Tamari. Et c’était excellent, j’ai tout mangé en une fois!
    Super cette idée de faire du pâté végétal avec le lamier je n’y avais pas pensé.
    Encore merci pour vos idées!
    karine

Laisser un commentaire