Feuilles de pissenlit braisées (2)

Feuilles de pissenlit braisées

S’il y a bien une salade sauvage connue de tous c’est la salade de pissenlits. Mais pour changer un peu, aujourd’hui je destine votre cueillette de pissenlits non au saladier mais à la poêle ! Je vous partage ma recette de feuilles de pissenlit braisées.

Il faut apprécier la légère amertume, certes, mais si vous aimez les endives braisées, vous allez aimer le pissenlit braisé. Je l’ai servi avec des patates douces et un œuf cocotte.  Mais si vous aimez la viande, je suis sûre que le pissenlit braisé sera un bon accompagnement.

Rosette de feuilles de pissenlit

Reconnaître le pissenlit

Même si le pissenlit se reconnaît facilement, allons le voir de près avant de le cueillir. Les feuilles du pissenlit poussent en rosette. Elles sont découpées en lobes pointus qui rappellent des canines. C’est pourquoi le pissenlit est aussi nommé « dent de lion ». Par contre, d’une plante à l’autre les feuilles peuvent être très découpées ou peu découpées et cela peut déstabiliser quand on débute dans la cueillette. C’est normal, on dit que le pissenlit est « variable ».

Ce qu’il est intéressant à savoir c’est que sous le nom latin « Taraxacum oficinale » (= pissenlit) ont a regroupé de nombreuses espèces tellement proches les unes des autres qu’il faut être botaniste très spécialisé pour pouvoir les distinguer.

Sans poils et au latex blanc

Mais nous avons d’autres critères qui peuvent nous aider à savoir qu’il s’agit bien d’un dent de lion : le pissenlit est entièrement glabre, c’est-à-dire sans poils. C’est ce qui le différencie par exemple de la porcelle enracinée, plante proche du pissenlit mais couverte de poils rudes. Les feuilles du pissenlit sont bien lisses.

Les tiges et les feuilles du pissenlit contiennent un latex blanc qui est visible quand on coupe une feuille ou une tige. Cette dernière est creuse et elle n’est jamais ramifiée. Elle porte une seule inflorescence.

Autres espèces aux tiges ramifiées

Vous pouvez observer de nombreuses plantes aux fleurs jaunes qui ressemblent au pissenlit et aux feuilles qui poussent en rosette. Mais leur tige est ramifiée et porte plusieurs inflorescences. Cela veut dire que nous êtes en présence d’une plante de la même famille que le pissenlit, les astéracées (anciennement composées), mais qu’il s’agit d’un autre genre.  La porcelle (Hypochaeris radicata) par exemple, comestible également, ou les picrides (Picris ssp.) dont aucune n’est toxique mais qui sont plus ou moins bonnes, selon les espèces.

Mais qu’est-ce que l’on peut donc manger dans le pissenlit ?

La recette classique au pissenlit est la salade aux œufs durs et aux lardons. Personnellement, je la prépare sans lardons mais aux noix, parfois aux pommes et si j’en ai aux châtaignes !

Pissenlit braisé, en soupe, en gratin…

Mais les feuilles se font également cuire. On vient à la recette des feuilles de pissenlit braisées dans un instant. Ajoutées à une soupe, une quiche, un gratin, les feuilles de pissenlit trouvent de nombreux emplois. Et comme je dis dans ma vidéo, les feuilles de pissenlit ne se trouvent pas qu’au printemps ! En automne, il y a souvent de très belles pousses de jolies rosettes aux feuilles jeunes et tendres.

Boutons floraux de pissenlit

Boutons floraux

Les boutons floraux, j’en conviens, se cueillent essentiellement au printemps où ils se forment au centre de la rosette. J’aime les ajouter crus aux salades ou les faire revenir doucement à la poêle. Juste cuites 2 minutes à la vapeur c’est un délice également. On sent la vitalité concentrée ! Comme le pissenlit est très abondant, je n’ai pas de scrupules à récolter les boutons floraux. Il y aura toujours assez de fleurs…

 

Vin et confiture de fleurs de pissenlit

Et ces dernières se consomment aussi. On peut en fabriquer un « vin » de pissenlit. Il ne s’agit pas d’une macération des fleurs dans du vin comme c’est le cas pour le vin de fleurs de sureau mais d’une fermentation de l’infusion aux fleurs de pissenlit. Cette dernière est mélangée avec des agrumes et du sucre pour lancer une fermentation.

Vous avez aussi la confiture de fleurs de pissenlit qui, elle aussi, est fabriquée à partir d’une infusion de fleurs de pissenlit. On a mélange avec du sucre et un citron coupé en deux et on laisse cuire jusqu’à la consistance voulue. Comme cette consistance, et même la couleur de la confiture ressemblent à celle du miel, on l’appelle souvent « miel de pissenlit ». En Belgique on l’appelle la « cramaillotte ».

Panier de fleurs de pissenlit

Le pissenlit – par la racine !

On a tout vu ? Non… Dans le pissenlit on mange aussi la racine ! Elle se récolte en automne et en hiver et elle est en même temps amère et sucrée. En fait, je vais encore plus loin dans la présentation du pissenlit (détails sur les fleurs, les fruits, le pissenlit comme plante bio-indicatrice, propriétés médicinales du pissenlit…) dans cet article dans lequel je donne également la recette des racines de pissenlit poêlées sur un lit de blettes.

Mais allons voir enfin la recette des feuilles de pissenlit braisées :

Feuilles de pissenlit braisées

Feuilles de pissenlit braisées

Ingrédients pour 2 personnes

  • 200 g de feuilles de pissenlit
  • 1 oignon
  • Huile d’olive
  • Sel, poivre
  • 400 g de patates douces

Préparation

Laver et essorer le pissenlit. Le couper en tronçons de 3-4 centimètres.

Couper l’oignon en rondelles.

Chauffer de l’huile d’olive dans une poêle. Quand elle est bien chaude, jeter l’oignon et le pissenlit. Baisser le feu.

Faire revenir 5 minutes en remuant régulièrement.

Couvrir avec un couvercle et laisser braiser à feu doux pendant 15 minutes. Remuer de temps en temps en cours de route et si les feuilles accrochent ajouter un peu d’eau.

Saler, poivrer et servir avec les patates douces cuites à la vapeur.

Feuilles de pissenlit braisées (2)

A vous de jouer !

J’espère que cette recette vous donne de nouvelles idées.

Si vous aimez les endives au jambon, pourquoi pas essayer la recette avec des feuilles de pissenlit ? Le goût est proche …

Avez-vous d’autres idées, d’autres expériences ? Partagez-les en commentaire !

Et si ce n’est pas encore fait, téléchargez le livret gratuit « Les 10 recettes indispensables pour cuisiner les plantes sauvages ». C’est juste en dessous. 😊

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  
  •  

3 thoughts on “Feuilles de pissenlit braisées

  1. Merci beaucoup Nathalie de la générosité de vos partages!
    Et je suis très contente d’avoir cette idée de recette avec le pissenlit. Je m’en vais en cueillir au plus vite pour essayer!
    Bon dimanche automnal… et confiné!

  2. Encore Merci Nathalie pour cette nouvelle recette ! Hummmm les pissenlits, c’est vrai, j’en ai plein dans mon petit jardin….j’irai en cueillir cet après-midi et un bon braisé me régalera ce soir.
    Il y a qq jours, tarte aux herbes sauvages : quel régal !

    Bon dimanche à vous tous !

Laisser un commentaire