Quelles recettes aux mûres sauvages

Quelles recettes aux mûres sauvages ?

C’est la pleine saison des mûres. Vous avez peut-être déjà fait une tarte et rempli quelques bocaux de confiture. Mais quelles autres recettes aux mûres sauvages est-ce qu’on peut réaliser ? Voici quelques idées qui vous aideront, j’espère, à venir à bout – avec gourmandise ! – de vos cueillettes abondantes.

Recettes aux mûres sauvages : sans cuisson

Quand les mûres sont fraîchement cueillies quel plaisir de les manger telles quelles ! Il serait dommage de ne pas profiter de l’ensemble de leurs bienfaits en version crue !

En effet, les petits fruits noirs, quand ils sont bien mûres, contiennent beaucoup de vitamines (A, B, C et E), minéraux (magnésium, calcium, fer, zinc, manganèse, cuivre, potassium), antioxydants (anthocyanes, vitamine E) et acides gras (les graines en contiennent). Ils contiennent également des sucres (on le sent bien), des acides organiques (d’où le goût acidulé), de la pectine et des tanins.

(Voir plus de précisions sur la ronce et ses mûres dans mon article détaillé.)

Salade de fruits, mueslis, yaourts…

Déjà, j’aime tout simplement manger les mûres sauvages dans une salade de fruits, dans mon muesli ou sur des tartines. Personnellement, je mange très peu de confitures que je trouve trop sucrées. Une tartine ou craquotte avec un peu de purée d’amandes et quelques mûres sauvages dessus est pour moi un délice ! Je trouve que les mûres apportent assez de sucre par elles-mêmes. Mais si vous aimez plus sucré ajoutez un peu de miel.

Autre « recette » des plus simples : du fromage blanc ou du yaourt avec des mûres fraîches et crues. Miam ! Plus la récolte d’un fruit est limité dans le temps plus on apprécie, je trouve.

Petit déjeuner au superfruits et mûres

Crêpes, gaufres et accompagnements

Je me fais des petites récoltes régulièrement pour avoir pendant plusieurs semaines toujours un peu de mûres fraîches au frigo. 😉

Vous avez fait des crêpes ou des pancakes ? Hop, quelques mûres servies avec. Des gaufres ? Pareil. Vous servez une glace en fin de repas à vos amis ? Quelques mûres pour parfaire la coupe !

Mûre - glace - photo Silviarita
Glace aux mûres – photo Silviarita

Les tartelettes aux mûres !

Le summum dans les idées de recettes aux mûres crues, c’est la tartelette. En version classique c’est la tarte sablée, une crème pâtissière et des mûres en garniture. En version top santé, cru, végan et gourmand ++ c’est la tartelette dont je vous mets la recette en fin de cet article. Perso, j’adore !

Tartelettes recettes aux mûres crues
Tartelettes crues aux mûres

Jus, smoothies et milkshakes aux mûres

Voilà une autre manière de consommer les mûres crues : en boisson. Si vous avez un extracteur de jus vous pouvez vous faire des mélanges créatifs. J’ai fait dernièrement un jus melon, carotte et mûres. Extra ! À la couleur noire, c’est étonnant.

A l’aide d’un blender vous pouvez réaliser en un tour de main un smoothie aux fruits. Exemple de saison : pêche et mûre avec un peu de banane pour la consistance et le goût sucré et un peu de citron pour l’acidité par exemple. De la même façon se préparent les milkshake en ajoutant simplement un peu de lait ou de yaourt pour une texture légèrement plus liquide.

Recettes aux mûres
Milkshake aux mûres – photo Einladung zum Essen

Glace minute aux mûres

C’est une manière de manger des fruits crus que je pratique depuis un moment. Des crèmes glacées minutes qui se réalisent sans sorbetière, sans ajout de sucre et en quelques minutes. Il suffit d’avoir congelé des fruits au préalable.

Les mûres se congèlent très bien. Si vous les étalez sur une plaque que vous posez au congélateur vous pouvez, après quelques heures, les rassembler dans un sachet ou une boite. Les mûres ne colleront pas les unes aux autres et vous pourrez en décongeler les quantités exactes qui vous conviendront.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Tartelettes aux baies de sureau

Placez vos fruits dans un blender, par exemple mûres sauvages congelées et banane congelée à volume égal. Ajoutez un peu de purée d’amande. Mixez et dégustez aussitôt. C’est onctueux et délicieux !

Le vinaigre aux mûres

Vous connaissez peut-être le vinaigre de framboise. Et si on le faisait aux mûres ?! Il faut juste faire macérer les fruits pendant 3 semaines dans le vinaigre (je prends du vinaigre de cidre) et filtrer en pressant, c’est tout.  Il y a tellement de bonnes choses à faire soi-même !

Recettes aux mûres sauvages : avec cuisson

Mais on a souvent trop de mûres pour pouvoir tous les manger crues et rarement assez de place pour congeler tout ce qu’on aimerait. Alors allons voir les merveilles qu’on peut réaliser avec des mûres quand on les cuit.

Les pâtisseries aux mûres

L’idée de la tarte aux mûres vous est sûrement venue sans avoir besoin de mon aide. Une pâte brisée ou sablée, des mûres et un appareil fait d’oeufs, de lait et/ou de crème et de sucre.

Pourquoi pas un cake aux mûres ou des muffins (qui sont en quelque sorte des cakes en version mini) ? Des financiers aux mûres si vous aimez cette pâtisserie merveilleuse mais bien riche… !

Un clafoutis aux mûres, un crumble pommes-mûres ou pêches-mûres. C’est vite fait et plait toujours. Des cookies aux mûres… je n’ai pas encore essayé mais ça me parait une bonne idée. Et un cheesecake aux mûres… je crois que ça doit être fameux !

Muffins aux mûres
Muffins aux mûres

Sirop, crème de mûres et coulis

Souvent ces recettes ne sont pas compliquées mais demandent un peu de temps. C’est la cas du sirop et de la crème des mûres. Il faut cuire les mûres (dans le cas de la crème de mûres elles sont cuites avec du vin rouge), les passer au moulin à légumes ou au chinois et les refaire cuire avec du sucre.

Le résultat est absolument délicieux.  Vous pouvez utiliser sirop et crème pour parfumer des kirs, du sirop à l’eau et autres cocktails ou vous en servir en « coulis » avec une glace, un yaourt ou une pâtisserie.

D’ailleurs du fait qu’on fait cuire le vin rouge avec les fruits pour la crème de mûres, celle-ci ne contient plus ou très peu d’alcool. 😉

Pour faire un coulis un peu plus épais je fais cuire les mûres, je les passe au moulin à légumes et j’épaissis le jus avec un peu de maïzena pour le sucrer à mon goût. Bien sûr ce coulis se garde moins longtemps que sirop et crème qui contiennent assez de sucre pour résister quelques semaines voire plus.

Crème de mûres sauvages

Crèmes dessert aux mûres

Sirop, crème et coulis peuvent servir pour réaliser des entremets type crème catalane parfumée aux mûres, panna cotta aux mûres, crème aux oeufs aux mûres etc. Mais si vous n’avez pas fait de sirop vous pouvez tout simplement mixer du lait avec vos mûres, passer au chinois pour enlever les graines et continuer votre recette.

Glaces et sorbets aux mûres

Certaines recettes se réalisent avec des mûres crues (voir en haut) mais souvent elles sont cuites avant de passer à la sorbetière. Elles sont tout aussi délicieuses mais généralement très sucrées.

Pour un sorbet on n’utilise pas de produits laitiers, les glaces sont faites à base de lait et/ou de crème.

La plus simple des recettes aux mûres : la compote !

Voilà la recette la plus simple qui permet de profiter des mûres pendant les mois d’hiver. La compote ! Les mûres mûrissent en même temps que les premières pommes. De quoi faire de bonnes compotes pomme-mûre. Ou alors vous utilisez les dernières pêches pour une compote pêche-mûres, histoire de se sentir transporté en plein été en ouvrant un pot en décembre… Pensez à bien stériliser vos pots pour une conservation sûre. Ou alors de congeler votre compote s’il vous reste de la place au « sport d’hiver ».

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Cueillettes et repas aux plantes sauvages (juin)

(Cette expression me vient du pêcheur de Loire qui nous amenait des poissons au restaurant. Quand il me parlait de poissons qu’il n’avait pas vendus tout de suite il me disait qu’il les avait envoyé « au sport d’hiver »… 😉)

Compote pommes - mûres

Vin et liqueur

Il paraît qu’on peut faire fermenter le jus de mûres comme du jus de raisin. Je n’ai pas encore essayé mais si vous le faites, dites-moi ce que ça a donné. Il parait que parfois le jus de mûres a servi pour colorer du vin trop pâle.

Une autre des recettes aux mûres sauvages c’est la liqueur… Je veux bien croire que c’est bon. J’ai essayé la liqueur de prunelles, délicieuse (et économique car une bouteille me durerait toute la vie tellement je me contente de quantités minimes; mais je vous rassure, mon mari et ses copains m’aident à finir les bouteilles…), alors aux mûres ça doit être quelque chose.

Il faut des mûres, de l’alcool autour de 40 degrés comme l’alcool pour fruits ou de l’eau de vie, du sucre et un mois de temps de macération. Vous filtrez en pressant bien, vous mettez en bouteille, c’est tout !

Ça va, vous avez trouvé une recette aux mûres à votre goût ?

Voici ma recette promise :

Tartelettes crues aux mûre

Tartelettes crues aux mûres sauvages

Ingrédients

Pour le fond de tarte :

  • 90 g de noisettes
  • 25 g de flocons d’avoine
  • 6 dattes
  • 1 cuillerée à soupe d’huile de coco
  • 1 pincée de sel

Pour la crème

  • 100 g de graines de tournesol
  • 2 cuillerées à soupe de sirop d’agave
  • Jus d’un demi citron
  • 1 cuillerée à café de fleurs de reine des prés séchées (ou un peu de vanille)
  • Eau de trempage des dattes
  • 200 g de mûres

Préparation

Pour le fond de tarte

Dans le blender verser la poudre de noisettes avec les flocons d’avoine, les dattes égouttées (garder l’eau de trempage pour la crème) et coupées en morceaux, l’huile de coco et le sel.

Mixer jusqu’à obtention d’une pâte qui se tient sans être trop collante.

Huiler des moules à tartelette (de préférence avec fond amovible) et étaler la pâte au fond du moule, presser pour monter le bord.

Placer au réfrigérateur pendant 3 heures ou au congélateur pendant 20 minutes.

Pour la crème

Rincer et égoutter les graines de tournesol.

Verser les graines, les fleurs de reine des prés, le sirop d’agave, le jus de citron et 3 cuillerées à soupe d’eau de trempage des dattes dans le bol du blender.

Mixer jusqu’à obtention d’une pâte homogène de consistance crémeuse. Ajouter un peu d’eau de trempage si nécessaire.

Étaler la crème sur les fonds de tartelette.

Garnir les tartelettes avec les mûres.

Tartelettes crues

Je vous souhaite alors une bonne cueillette ! Et si c’est déjà fait de bonnes recettes aux mûres sauvages… Régalez-vous !

Et si ce n’est pas encore fait, demandez ci-dessous mon livret gratuit des 10 recettes indispensables pour cuisiner les plantes sauvages !

Partager l'article :

3 thoughts on “Quelles recettes aux mûres sauvages ?

  1. Que de tentations et les mûres, c’est tellement bon .
    Hélas, cette année, comme l’année dernière, il y a beaucoup de mûres sur les ronces mais aucune utilisable ! Avec la sécheresse, elles sont rabougries et complètement desséchées.
    Idem pour les baies de sureau, et toutes les autres plantes, même les orties qui ne poussent plus, un comble ! Je suis dépitée !

  2. OUPS, je viens de trouver où laisser un message!!! Mûres sureau, une découverte et un délice!! Il me restait 5 pots de pommes abricot que j’ai recuit avec du sureau, un délice aussi !!!

Laisser un commentaire