Sauge des prés fleurs

La sauge des prés – plante locale comestible

La sauge des prés (Salvia pratensis) est notre sauge sauvage, locale. Mais nous la connaissons bien moins que la sauge officinale, celle que nous cultivons dans nos jardins. Pourtant, elle pousse dans une grande partie d’Europe et même en Amérique du Nord et c’est une excellente plante comestible.

On la remarque surtout quand elle fleurit car ses hampes florales sont magnifiques, d’un beau bleu-violet. La floraison se concentre surtout sur juin et juillet.

Mais si on sait reconnaître la sauge des prés avant la floraison, on la trouve dès le début du printemps dans des prairies et sur le bord des chemins sur des sols calcaires et dans des endroits bien ensoleillés. On peut alors cueillir quelques feuilles pour les manger.

Sauge Salvia pratensis
Salvia pratensis

Reconnaître la sauge des prés

Les feuilles de la sauge des prés sont beaucoup plus grandes que celles de la sauge officinale, par contre elles ont un parfum nettement moins prononcé. Au froissement il se dégage bien une petite odeur aromatique mais rien à voir avec le parfum puissant de la sauge de nos jardins.

Sauge des prés feuilles
Feuilles de sauge des prés

Les feuilles sont longues de 10 à 20 centimètres, elles sont gaufrées et crénelées (bordées de dents arrondis). Le dessous des feuilles est plus clair que le dessus, les nervures y sont saillantes et on voit des petits poils sur les nervures.

Au printemps on a d’abord une touffe de feuilles qui ont chacune un pétiole et puis on va voir la tige se dresser. La tige est carrée, un signe parmi d’autres que nous sommes dans la famille des Lamiacées (anciennement Labiés). Un autre signe sont les feuilles opposées sur la tige, l’une en face de l’autre. Les feuilles poussant sur la tige sont sessiles, c’est à dire qu’elle n’ont pas de pétiole. S’il y a plusieurs paires de feuilles sur la tige elles vont être décalés de 90° à chaque étage.

La tige monte à 30 à 80 cm de hauteur et finit en une magnifique inflorescence aux fleurs bleu-violet bilabiés. Ce dernier terme désigne des fleurs à deux lèvres : une supérieure et une inférieure. En regardant de près on voit bien le style qui dépasse la lèvre supérieure et se courbe vers le bas tout en se divisant en deux à l’extrémité. De vraies merveilles quand on prend le temps de les regarder.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Le mélilot - une "vanille" locale
Fleur de sauge des prés
Fleur de sauge des prés

Les fleurs se trouvent en étages sur la tige. Elles partent en verticille, c’est à dire en étoile d’un même point sur la tige.

Manger la sauge des prés

Si vous êtes tentés de goûter une fleur vous allez vous apercevoir d’un toucher un peu visqueux. Mais si les insectes ne se sont pas servis avant vous vous allez déguster un véritable bonbon sucré et aromatique.

Les fleurs décorent et parfument les salades vertes et salades de fruits, les boissons et l’huile. Dans une limonade (préparée de la même manière qu’une limonade aux fleurs de sureau) les fleurs ne vont colorer le liquide que très légèrement mais donneront un parfum agréable.

Limonade à la sauge des prés
Limonade à la sauge des prés

J’utilise les feuilles de la sauge des prés crues hachées dans des salades et des sauces ou mixées dans un pesto par exemple. Dans mon livre “40 plantes sauvages comestibles 40 recettes” vous trouvez une recette de crème à tartiner à la sauge des prés.

Cuites j’utilise les feuilles dans des poêlées de légumes, seules ou en mélange avec d’autres plantes dans des quiches et des farces… Grâce à leur parfum léger on peut s’en servir en quantité assez importante sans que le goût ne devienne trop fort.

Poelée de courgettes et sauge
Poêlée de courgettes et sauge

Par contre je prends le temps d’enlever les nervures centrales des feuilles avant emploi car ces nervures sont assez coriaces et pas très agréables à manger.

Si vous avez de la sauge des prés en abondance vers chez vous vous pouvez, au printemps, également cueillir et cuisiner les jeunes pousses. Il s’agit des tiges toutes jeunes avec les inflorescences en formation quand tout cela est encore bien tendre. On peut les manger crues comme cuites en légume.

Si vous aimez cet article vous allez aussi aimer :  Vin d’épine, sirop et sorbet aux pousses d'épine
Sauge feuilles et jeunes tiges
Jeunes feuilles et tiges de Salvia pratensis

Bienfaits de la sauge

Vous connaissez certainement le dicton “qui a de la sauge dans son jardin éloigne le médecin”. La sauge officinale, celle que l’on cultive dans les jardins aromatiques et qui sert à parfumer de nombreux plats et à préparer des infusions, est connue pour être une panacée. Elle a un grand spectre de propriétés médicinales : régulatrice hormonale féminine, tonique générale et digestive, anti-inflammatoire locale, antiseptique, antisudorale etc…  La sauge des prés a les mêmes vertus – en moins fort.

Pour finir je vous partage ma recette toute simple mais bien bonne de fromage blanc à la sauge des prés.

Fromage blanc à la sauge des prés vue plongeante

Fromage blanc à la sauge des prés

Ingrédients

  • 200 g de fromage blanc fermier (de vache ou de chèvre)
  • 10 belles feuilles et 3 hampes florales de sauge des prés
  • Sel et poivre du moulin

Préparation

Laver et essorer les feuilles de sauge. Enlever la nervure centrale de chaque feuille. Pour cela je plie la feuille en deux en je coupe la nervure qui dépasse.

Hacher les feuilles.

Détacher les fleurs des tiges. Garder quelques belles fleurs pour la décoration et hacher les autres.

Incorporer les feuilles et fleurs hachées au fromage blanc. Saler et poivrer à votre convenance.

Cette préparation peut être servie en apéritif dans de petites verrines ou sur des toasts ou avec des bâtonnets de légumes, en accompagnement d’une entrée ou de pommes de terre en robe des champs ou alors avec un plateau de fromages.

Que ce soit sur les verrines, les toasts ou sur le plateau de fromages, les fleurs mises de coté pour la décoration donneront la touche de beauté à votre plat.

Fromage blancà la sauge des prés

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  • 2

Laisser un commentaire