Gaufres aux fleurs de pâquerette

Gaufres aux fleurs de pâquerette

Mi-avril est passé et nous sommes toujours confinés et souvent frustrés de ne pas pouvoir profiter de la nature comme on le veut. Je vois beaucoup d’amis se réconforter eux-mêmes et leurs compagnons de confinement en préparant de bons petits plats. Après le confinement, le taux de français étant capables de réaliser une brioche bien montée, du pain fait maison et des fondants au chocolat bien coulants sera monté en flèche 😊. Et si on ajoutait quelques plantes sauvages comestibles ? Mais lesquelles… on ne peut pas sortir ! Si, si, il y en a une juste devant la porte qui est tellement présente que l’on ne la voit plus… la pâquerette ! Oui… ses feuilles et ses fleurs se mangent. Allez, on se fait des gaufres aux fleurs de pâquerette ! 

Prairie de pâquerettes - photo fredfuncky
Prairie de pâquerettes – photo fredfuncky

La pâquerette est partout autour de nous

Elle est présente dans tous les jardins, tous les parcs, au bord des chemins et sur les ronds-points : la pâquerette avec ses fleurs en forme de soleil jaune et blanc. Pas besoin d’être un as en botanique pour la reconnaître. Une rosette de feuilles en forme de spatule légèrement dentées et avec la nervure centrale bien visible. Un pédoncule floral velu qui porte un capitule de fleurs unique. La fleur est composée de fleurs jaunes tubulées (en forme de tube) au centre, et de fleurs blanches, voire un peu roses, ligulées (en forme de languette) sur le pourtour.

J’ai dédié un article complet à la pâquerette où vous trouvez une description complète de la plante, ses vertus médicinales, des anecdotes autour de la pâquerette et une recette (comme toujours)

Présente toute l’année

C’est une plante typique des prairies naturelles qui s’est répandue énormément avec la création des parcs et des pelouses des jardins où elle se sent chez elle. Vous savez pourquoi on ne se rend même plus compte qu’elle est là ? Parce qu’elle fleurit toute l’année. Certes, c’est au printemps que sa floraison est la plus abondante. (C’est d’ailleurs de là que vient son nom, c’est autour de Pâques qu’apparaît la pâquerette.) Mais elle continue à fleurir un peu tout le temps. On est en fait trop habitué à la voir pour encore se rendre compte de sa présence.

Cueillette de la pâquerette

Et je suis sûre qu’il y a plein de personnes parmi vous qui n’ont jamais pris le temps de vraiment regarder les feuilles de pâquerette. C’était longtemps mon cas. Allez, on a le temps, c’est le moment de se pencher et de faire sa petite cueillette en même temps. J’avoue que la cueillette est peu longue parce que les feuilles sont petites. Mais on repart avec le sentiment de mieux connaître le petit monde qui nous entoure et je trouve ça très réconfortant. Même si proche, dans notre banale pelouse, la nature nous offre à manger. Je trouve ça beau. Simple et beau. Un petit cadeau… qui fait que rarement je ne me relève sans un petit sourire de remerciement.

Pour les fleurs, pincez-les bien entre le pouce en l’index en dessous du capitule floral. Comme ça vous n’avez plus de geste supplémentaire à faire dans la cuisine. Le pédoncule se mange, certes, mais dans la pâte à gaufres, il n’est pas très sympa de tomber sur un long fil. Si vous voulez, vous pouvez ajouter les pédoncules aux feuilles et les mixer avec elles.

Allez, en cueillette, on a faim !

Gaufres aux fleurs de pâquerettes

Ingrédients

  • 200ml de lait
  • 1 bol de feuilles de pâquerette
  • 200g de farine
  • 2 œufs
  • 50g de beurre fondu
  • 1 cuillerée à café rase de bicarbonate de soude (ou 1 sachet de levure chimique)
  • Sel
  • 1 fromage de chèvre
  • 2 poignées de fleurs de pâquerette
  • Huile pour le gaufrier

Préparation

Bien laver les feuilles de pâquerette.

Faire fondre le beurre

Couper le fromage de chèvre en cubes

A l’aide du blender (ou d’un bâton mixeur), mixer ensemble le lait et les feuilles de pâquerette.

Dans un saladier, mélanger la farine avec les œufs et le lait aux feuilles de pâquerette. Ajouter le beurre fondu, le sel et le bicarbonate de soude*.

Incorporer le fromage de chèvre coupé en cubes et les fleurs de pâquerette (prenez soin d’en garder quelques-unes pour la déco).

Chauffer le gaufrier. Quand il est à température, huiler les parois à l’aide d’un pinceau, et répartir 2 bonnes cuillerées de pâte sur chaque côté du gaufrier. Le fermer et laisser cuire environ 2 à 4 minutes selon la puissance de la machine.

Voilà des gaufres bien moelleuses, jolies et délicieuses !

A servir avec une salade sauvage (ici une salade de feuilles de lampsane) et, pourquoi pas, une sauce à l’ail des ours ou à l’alliaire.

Gaufres aux fleurs de pâquerette

Remplacer la levure chimique par le bicarbonate de soude

*Petite précision par rapport au bicarbonate de soude. Ça sera ma petite astuce cuisine. Avez-vous déjà lu ce qui était inscrit sur les sachets de levure chimique ? Ingrédients : Bicarbonate de sodium et amidon de maïs. Est-ce que l’amidon de maïs fait gonfler les gâteaux ? Non. Ce qui les fait gonfler c’est bien le bicarbonate de sodium. Alors autant l’utiliser directement ! Ça sera beaucoup plus économique… : comparez le prix au kilo du bicarbonate de soude alimentaire avec la levure chimique, il n’y a pas photo. Et ce sera plus écologique aussi : pas besoin de trente six sachets qui iront tous à la poubelle. A quoi sert alors l’amidon dans la levure chimique ? Pour mieux doser je suppose, ou pour mieux vendre…

Donc pour ne pas trop se tromper dans les proportions, voici les équivalences que je pratique depuis de longues années, avec des résultats parfaitement satisfaisants :

1 sachet de levure chimique = 1 cuillerée à café rase de bicarbonate de soude

1 cuillerée à café rase de levure chimique = 1 pointe de couteau de bicarbonate de soude

Gaufres aux fleurs de pâquerette en version sucrée

Si vous préférez la version sucrée des gaufres, faites-vous plaisir. Réalisez votre recette préférée des gaufres et incorporez des fleurs de pâquerette. Celles-ci s’adaptent aussi bien en version salée que sucrée. Essayez-là aussi en omelette, en salade mélangée à d’autres feuilles ou à des carottes râpées ou alors dans des gâteaux. Mais surtout, mettez les fleurs en décoration sur vos plats, elles ont le don de les rendre jolis comme par magie.

J’espère que cette recette voua a plu. N’hésitez pas à me partager vos expériences en commentaire. Je serai ravie de vous lire !

Gaufres aux fleurs de pâquerettes 3

 

 

Partager l'article :
  •  
  •  
  •  
  • 2
  •  
    2
    Partages
  •  
  •  
  • 2

4 thoughts on “Gaufres aux fleurs de pâquerette

  1. Bonjour
    J’ai cuisiné ce midi votre recette de galette de quinoa aux pâquerettes, vraiment délicieuse. J’attends le déconfinement avec impatience pour venir enrichir mes connaissances avec vous.
    Belle journée et merci pour toutes vos recettes

    1. Bonjour Nathalie,
      On peut manger les jeunes feuilles de bourrache crues en salade. Le mieux c’est de les hacher, car elles ont des poils un peu drus. On peut aussi les manger cuites en légume, en beignets comme la consoude etc… Les fleurs font de très belles décos comestibles et peuvent aromatiser des boissons 🙂

Laisser un commentaire